Commencer à créer un budget pour gérer ses finances pourrait être difficile. Découvrez comment mettre de l’ordre dans ses finances personnelles, en créant un budget solide en 4 étapes

Bien commencer à gérer ses finances

Vous cherchez à mettre de l’ordre dans vos finances, mais vous ignorez comment vous y prendre ? Mettre en place un budget est un excellent moyen pour commencer. Dans cet article, nous expliquerons ce qu’est la budgétisation, ses avantages et comment créer un budget solide, qui vous permettra de gérer vos finances, en toute simplicité.

Créer un budget pour gérer ses finances : pourquoi ?

Établir un budget est important pour quiconque veut prendre le contrôle de ses finances. Un budget peut vous aider à suivre vos dépenses, à économiser de l’argent et à atteindre vos objectifs financiers. En planifiant vos finances avec un budget, vous allez pouvoir :

  • Savoir exactement où va votre argent : cela peut vous aider à identifier les domaines dans lesquels vous dépensez peut-être trop d’argent et à faire des ajustements en conséquence.
  • Gérer votre dette : un budget peut également vous aider à maîtriser toute dette que vous pourriez avoir en créant un plan pour la rembourser.
  • Économiser de l’argent : en sachant où va votre argent, vous pouvez mieux répartir les fonds vers de l’épargne. Avoir un budget en place peut aussi vous aider à résister à la tentation de trop dépenser.
  • Améliorer votre santé financière : dans l’ensemble, la budgétisation contribue à améliorer votre santé financière en vous donnant une meilleure compréhension de vos finances et en vous aidant à prendre des décisions éclairées en matière de dépenses et d’épargne.

Comment faire un budget

Il existe de nombreuses façons d’établir un budget. Pourtant, les principes de base sont les mêmes : déterminer vos revenus, définir vos catégories budgétaires, affecter vos revenus et ajuster votre budget au fur et à mesure.

Etape 1 : Déterminez vos revenus.

Votre première étape dans la budgétisation est de calculer votre revenu. Cela inclut toutes les sources d’argent que vous apportez chaque mois, telles que votre salaire, vos investissements, vos intérêts et toute autre forme de revenu.

Ces revenus peuvent aussi varier selon les mois. Assurez-vous de considérer l’ensemble des entrées effectives disponibles pour votre budget.

Etape 2 : Définissez vos catégories budgétaires :

Maintenant que vous savez combien vous pouvez utiliser dans votre budget, définissez à quoi vous voulez affecter ces ressources.

Identifiez vos postes de dépenses mensuelles :

Commencer par faire une liste de toutes les dépenses auxquelles vous devez répondre courant le mois : Nourriture, loyer, courses, factures téléphoniques, essence… . Assurez-vous de ne rien oublier. Vous pouvez aussi consulter vos relevés bancaires des mois précédents pour vous assurer que vous avez tout couvert.

Ensuite, et pour simplifier la gestion de votre budget, classez ces dépenses dans des groupes selon leur nature.

Vous pouvez ainsi les classer par type de dépenses, comme :

– Dépenses de la maison : ensemble des dépenses relatives à votre maison,

– Dépenses fonctionnelles : comme le transport, abonnement téléphonique…

– Dépenses de loisirs : comme les abonnements Netflix, les sorties.

Vous pouvez aussi les classer par types de dépenses fixes ou variables. Les dépenses fixes étant celles qui restent les mêmes chaque mois, comme le loyer ou les échéances de crédit, tandis que les dépenses variables fluctuent, comme le montant total de vos courses, ou vos dépenses en sorties et loisirs.

Recensez vos dépenses futures :

Pour éviter de mauvaises surprises, n’oubliez pas vos dépenses futures. Un budget idéal doit également prévoir les prochaines dépenses auxquelles vous devez faire face, en prévoyant de l’argent de côté chaque mois.

Vous pouvez ainsi ajouter des catégories pour votre prochaine assurance voiture que vous payez chaque année, les cadeaux à offrir à la famille lors de la prochaine fête ou pour vos impôts et taxes.

Faites face aux imprévues avec un fonds d’urgence :

Finalement, un excellent moyen pour faire face aux imprévus de tout genre est de mettre en place dans son budget un fonds d’urgence. Que cela soit pour une panne de voiture, des frais médicaux, ou une facture non prévue, le fonds d’urgence vous permettra de couvrir ces dépenses sans tout chambouler dans votre planification financière.

Pour construire un fonds d’urgence, identifiez un montant que vous jugez suffisant (entre 1 à X revenus mensuels), et mettez de côté chaque mois pour atteindre cet objectif.

Finalement, si vous devez utiliser une partie ou tout votre fonds d’urgence, pensez à le reconstruire après.

Veillez à inclure l’épargne dans votre budget :

Lorsque vous créez un budget, veillez à inclure des catégories pour épargner. Cela vous permettra de vous assurer que vous mettez de l’argent de côté chaque mois pour atteindre vos objectifs financiers. Les catégories d’épargne peuvent inclure des éléments tels que préparer votre retraite, investir, ou pour constituer un fonds qui servira aux frais de scolarités de vos enfants lorsqu’ils en auront besoin.

Etape 3 : Affectez vos revenus à vos postes de dépenses et d’épargne pour créer un budget prévisionnel.

Maintenant, que vous savez combien vous pouvez utiliser dans votre budget et en quelles catégories de dépenses ou d’épargnes, il est temps de passer à l’étape trois : Affectation pour chaque catégorie. 

Pour identifier de combien vous devez alimenter chaque catégorie, basez-vous sur les types de dépenses :

Dépenses Mensuelles Fixes ou Variables :

Pour les dépenses fixes, il suffit de planifier dans votre budget le montant attendu. Toutefois, ce n’est pas aussi évident pour les dépenses variables, dont les montants peuvent être difficiles à identifier. Pour cela, basez-vous sur vos habitudes des mois précédents : prenez votre relevé bancaire et calculer combien vous avez dépensé le mois dernier pour tel ou telle catégorie.

Vous pouvez également réserver votre premier mois de budgétisation pour identifier vos habitudes : estimez un montant et suivez vos dépenses dans chaque catégorie tout au long du mois. N’essayez pas de changer vos habitudes de dépense, mais surtout de les comprendre pour vous baser dessus durant vos prochains cycles.

Dépenses Futures :

Si vous avez des dépenses futures auxquelles vous devez faire face, n’attendez pas le dernier moment pour mettre de côté la somme à payer. Faites-le plutôt d’une manière graduelle chaque mois. Cela vous évitera de devoir payer une grosse somme d’un seul coup, en chamboulant tout votre budget.

Pour cela, calculer combien vous devez mettre de côté chaque mois pour être prêt le jour où vous devez régler votre dépense. Vous avez alors le choix de prévoir chaque mois le même montant, ou de l’adapter selon vos revenus futurs. L’essentiel est de construire toute la somme à payer dans les délais.

Fonds d’urgence et Epargne :

Il serait tenant de n’épargner que ce qui reste après avoir tout couvert en termes de dépenses. Au lieu de ceci, faites de la place à suffisamment d’épargne en optimisant les montants alloués aux autres catégories.

Revoyez vos dépenses, et identifiez quelles catégories à optimiser et de combien. 

Etape 4 : Suivre Vos dépenses

La dernière étape est d’instaurer un suivi des dépenses par rapport à votre budget. Il existe plusieurs façons de suivre les dépenses, notamment à l’aide d’une application budgétaire, un tableur Excel ou tout autre outil similaire. Vous pouvez aussi noter simplement vos dépenses dans un carnet. 

Quelle que soit la méthode que vous choisissez, assurez-vous de respecter au mieux votre budget prévisionnel, de l’actualiser régulièrement et l’ajuster pour qu’il soit personnel et réalise.

En outre, votre budget n’est pas gravé dans le marbre, il doit être flexible pour prendre en compte les changements qui peuvent survenir, de revenus, de dépenses ou de vos habitudes. Lorsque vous commencez à suivre vos dépenses, vous constaterez peut-être que certaines de vos estimations étaient trop élevées ou trop basses. Effectuez des ajustements pour vous assurer que votre budget reflète fidèlement vos habitudes de dépenses réelles.

Bien gérer son budget: la clé pour reprendre le contrôle de vos finances:

Votre budget est d’une importance capitale pour avoir une image complète de votre situation financière. Il constitue la première étape pour pousser encore plus loin l’optimisation de vos finances personnelles. C’est pour ceci qu’il est important de prendre le temps de bien l’optimiser et le maîtriser.

Au lieu de faire un suivi au jour le jour de vos comptes, vous aurez une image globale de vos finances, planifiée au mois, sinon à l’année. 

Conclusion :

On espère que cet article vous a aidé à comprendre les bases de la budgétisation et vous a donné quelques idées sur la façon de commencer. N’oubliez pas que chaque situation est différente, ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. Le plus important est de trouver un système qui fonctionne pour vous et de vous y tenir. Si au début, vous ne réussissez pas, n’abandonnez pas ! La budgétisation demande de la pratique et plus vous le faites, plus cela deviendra facile.

Leave A Comment